Foto: Peter Schulthess, 2017

Les conférences 2024

 

 

19 et 20 avril à Portimão
et fin octobre à Porto

Dans le cadre du portuguese prison photo project, deux conférences sont prévues.

La première est en lien avec les 50 ans de la Révolution des oeillets du 24 avril 1974 et son impact sur les prisons et les régimes de détention au Portugal. Elle a lieu à Portimão le jour du vernissage de la nouvelle exposition the portuguese prison photo project et se poursuivra le lendemain.

La deuxième, prévue fin octobre à Porto, traitera des régimes de détention et de l'architecture carcérale.

Conférence sur les prisons et les régimes de détention au Portugal: avant et après 1974

19 et 20 avril 2024

Auditorium du Museu de Portimão

Le vendredi 19 avril 2024, jour de l'inauguration de l'exposition the portuguese prison photo project, une première série d'interventions aborde le thème des centres de détention, des régimes carcéraux et de la vie en prison avant la révolution de 1974. Trois contributions traitent des personnes emprisonnées pour des raisons politiques: une première porte sur les prisonniers de l'Algarve, une seconde donne la parole à un résistant, témoin de la période, et une troisième aborde plus généralement le régime de détention des prisonniers politiques à l'époque de la dictature. Enfin, un regard est porté sur les conditions de détention des prisonniers de droit commun avant la révolution.

Dans la deuxième partie de cette première journée, les idées et objectifs du projet et les expositions précédentes sont présentés, ainsi que des informations sur la nouvelle exposition de Portimão. Ensuite, les deux photographes parlent de leur démarche et de leurs images.

Finalement, une dernière présentation porte sur quelques résultats d'une recherche auprès des visiteurs, réalisée à l'occasion de deux précédentes expositions.

L'inauguration de l'exposition a lieu à 19 heures.

La deuxième journée, le samedi 20 avril, est consacrée à l'influence de la révolution de 1974 sur les conditions de détention et à l'évolution du régime carcéral au Portugal. Outre des représentants de l'administration pénitentiaire portugaise, des représentants des organes de surveillance des prisons nationaux et internationaux (NPM; CPT; SPT) interviennent.

Conférence sur les régimes de détention et l'architecture carcérale

Fin octobre 2024

Université de Porto

Une des préconditions du the portuguese prison photo project est de protéger la personnalité des personnes privées de liberté. De ce fait, l’exposition de 2024, comme les précédentes de 2017, 2019 et 2022, se concentre sur les bâtiments et les espaces de vie. Les photos montrent des bâtiments exigus et des cellules surchargées dans lesquelles les personnes détenues doivent vivre. Elles doivent y rester parfois non seulement de larges parties de la journée, mais pendant de longues années. Ces photographies explorent l'architecture vécue, remettent en question l'architecture carcérale et soulignent l'importance de la recherche sur la conception de nouvelles prisons.

Sur la base de ces constats, cette conférence vise à examiner la relation entre l'architecture et les systèmes pénitentiaires et certains éléments inhérents au fonctionnement et à l'expérience des systèmes pénitentiaires, comme par exemple le processus d'adaptation à l'incarcération et les émotions vécues par les personnes détenues. Cette conférence vise à réaliser une analyse comparative des expériences de différents pays par rapport à ces éléments.

En parallèle, il est prévu de présenter une exposition de photos des quatre dernières expositions dans la « prison simulée » de la Faculté de criminologie, installée dans la Faculté de droit de l'Université de Porto.

La conférence se tiendra à la Faculté de droit de l'Université de Porto. Elle est organisée par Gilda Santos, Cândido da Agra, Mélanie Mesquita Tiago et Daniel Fink.